Les lieux intrigants à voir lors d'une escapade en Namibie

namibie
data-ad-format="auto">

En dépit de son aspect désertique, la Namibie est une contrée qui fascine les routards du monde entier. En effet, ce pays ne manque pas d’endroits dignes de figurer sur des cartes postales. Ces lieux proposent un large choix d’activité pour divertir les estivants et les aider à se dépayser. Ils offrent aussi aux globe-trotters l’occasion de mieux connaître l’histoire et la culture de ce territoire.

Le Damaraland, un site aux mille et une merveilles de la Namibie

Le Damaraland est un ancien bantoustan autonome fondé en 1970. Cette vaste zone désertique de 47 990 km² est une destination de choix pour partir à l’aventure. En effet, elle abrite plusieurs adresses qui émerveilleront les globe-trotters. L’un de ces endroits est le Brandberg. Cet immense massif rocheux est situé au nord-ouest du désert du Namib. Il est réputé pour ses nombreuses peintures rupestres réalisées par les tribus qui ont vécu dans cette localité. À noter que la plus connue de ces images est la fresque de la dame blanche. Cette dernière représente un chaman effectuant une sorte de danse rituel. Le site archéologique de Twyfelfontein est aussi un immanquable du Damaraland. Ce lieu, classé sur la liste du patrimoine mondial, possède plus de 5 000 pétroglyphes. En outre, une escapade dans cette partie de la Namibie est une occasion de faire du camping à Spitzkoppe.

La charmante petite ville de Lüderitz, un site intrigant en Namibie

Lüderitz est une ville mirage qui ne cesse de séduire les touristes qui visitent la Namibie. Cette municipalité se trouve dans l’un des ports les moins hospitaliers de la côte africaine. Elle a été créée en 1880 par des commerçants allemands. Elle est considérée comme la plus vieille métropole Sud-Ouest africain. En séjournant dans ce site pendant un voyage de découverte, les globe-trotters peuvent visiter le village fantôme de Kolmanskop. Cette bourgade est localisée à une dizaine de kilomètres de Lüderitz. Elle est l’un des hauts lieux touristiques du pays. Elle fut fondée à la fin du XIXe siècle par des colons allemands. En dépit de son abondant en 1960, ce lieu est toujours habité par des mineurs qui travaillent dans la région. Mis à part cela, les estivants ont la possibilité de se promener à Dias Point. Cette presqu’île est l’endroit où à accoster l’explorateur Bartolomeu Dias en 1488.

Le parc national d’Etosha, un trésor écologique de la Namibie

Etosha est un des parcs à explorer lors d’un safari en Namibie. Cette aire protégée, fondée en 1975, est située au nord de la capitale, dans la région du Kunene. Elle est considérée comme l’une des plus grandes réserves du continent africain. Elle abrite 134 variétés de plantes, à l’instar du Moringa ovalifolia et du Petalidium engleranum. En explorant ce site pendant un circuit d’aventure, les passionnés d’ornithologie peuvent photographier divers oiseaux. Parmi les spécimens vivants dans cette région, on peut citer l’achétopse à flancs roux et le vautour charognard. Les routards ont aussi l’occasion d’admirer des mammifères comme l’éland et le lion. En outre, une balade dans ce parc est une opportunité pour les amateurs d’herpétologie d’étudier plusieurs espèces de reptiles. À titre d’information, seul un tiers de cette aire protégée est ouvert au grand public. Cette réserve est également dotée de camps où les vacanciers peuvent se reposer.